Courbelac - Bootstrap 4 Template
Passer

Les grands régiments du monde connu par Lord Ashgorn

Les faits héroïques de soldats courageux nous ont été rapportés par les bardes et conteurs de toutes les contrées. Je retrace, dans ce chapitre, les plus grands soldats et ensembles de soldats ayant éxistés.

  • Les rondaches rayées :

Ces mercenaires ont été créés il y'a plusieurs centaines d'années dans une plaines de Drismor. Le clan des Prismaliens acculé par d'autres tribus dans une plaine décida de rassembler ses forces pour le combat final. Afin de se donner du courage, les combattants dessinèrent une rayure sur leur bouclier pour chaque ennemi tué. Après deux jours de combats intenables et violents, une dizaine d'hommes des Prismaliens tenaient encore debout et les autres tribus se retirèrent face au nombre de pertes qu'elles avaient subies. Ces hommes prirent le nom de rondaches rayées et devinrent les mercenaires les plus féroces de Drismor. Répondant toujours au plus offrant, leur troupe de soldats a pied est tout a fait redoutable et leur dévotion a leur fraternité n'a d'égal que leur agressivité.

  • Les scorpions du désert :

Cette troupe de guerriers nomades ont pour credo de défendre l'ensemble des opprimés souffrant des attaques de maraudeurs de Najabii. Leur origine est inconnue mais il semblerait que les attaques incessantes des Mercenaires aient conduit des guerriers à s'associer pour luter contre eux. On repère aisément ces soldats valeureux et défendant les opprimés par leurs capes portant un emblème de scorpion doré.

  • Les étalons d'argent :

Troupe légendaire d'Ulanor fondée par Tilor Sorakien, elle fut a l'origine du siège de Reverik en l'an 361 durant lequel la seule troupe des étalons suffit a terroriser les troupes adverses, menant les troupes du roi d'Ulanor: Varion Fimel à la victoire. Les guerriers les plus légendaires sont passés dans cette troupe sous le commandement de Lord Sorakien. Seul les membres les plus valeureux de ce détachement d'élite de la garde d'Ulanor peuvent prétendre au titre de Lord. Après de multiples combats victorieux et missions impossibles relevées avec succès, la troupe s'est vue dissoute après le départ de Lord Sorakien pour sa terre natale, Valerica. On reconnaît facilement les membre de cette troupe par leur chevaux noirs, des étalons d'Ulanor, recouverts d'une armure d'argent. Les membres de ce détachement portent également un blason représentant un cheval cabré sur leurs armures et le commandant possède une lance réputée incassable et dont la lame peut transpercer la plus résistante des armures.

  • Les casques pourpres :

Cette troupe d'Orques de Brimur est connue pour être la troupe de mercenaire bandits la plus violente ayant existé. Répondant a un code d'honneur ainsi qu'à un culte religieux secret, ce clan a pillé, torturé et violé un nombre impressionnant d'innocents , résistants aux gardes les plus chevronnés et se distinguant par des faits d'Armes inégalés lorsque des seigneurs venaient a les engager pour une bataille. Cette troupe portait exclusivement des casques rouges peints du sang de leurs ennemis et portaient les dents des chefs de clans vaincus en pendentif. Leur progression fut stoppée par les paladins qui décidèrent d'intervenir pour protéger les habitants de Brimur. A la suite d'un combat féroce entraînant des pertes énormes dans les deux camps, un détachement de paladins parvint à pénétrer le camp des casques pourpres et les 4 paladins présents dont je faisais partie engagèrent le combat avec les commandants orques, après plusieurs heures de duel, le dernier commandant orque tomba, entraînant ainsi la fin des combats et sa tristement célèbre troupe de combattants avec lui, préférant tous s'empoisonner que de subir la défaite.

  • Les paladins de la citadelle des brumes :

Lorsque l'Ancien arriva a Courbelac, bien avant la chute du Dragon de la Tour Blanche, le pays était rempli de monstres, goules, démons et autres abominations tout droit venues du Negyter. Il créa donc une citadelle au milieu des nuages, les mages l'avaient protégée et nul ne pouvait la découvrir sans en connaître l'emplacement L'Ancien forgea une épée qu'il frappa du seul rayon de soleil a travers la brume. Cette épée légendaire ne devait être maniée que par les plus grands héros de ce monde. Avec elle, il décima les monstres peuplant Courbelac, il fonda l'ordre des paladins et disparu a jamais, emmenant son épée avec lui Les paladins sont ordre indépendant qui a juré de défendre les innocents, peu importe le camp politique de ceux ci. Les paladins peuvent être liés a toute forme de magie On les reconnait a leur armure arborant une tête de lion en or.

  • La confrérie de la lame :

Bien que n'ayant que très peu d'informations sur cette organisation, je me devais de les citer ici. Les membres de cette confrérie très fermée sont les assassins les plus talentueux et les plus chevronnés que le monde ait connu. On sait notamment que le plus talentueux des assassins de la confrérie est le chef de leur sous détachement d'élite appelé les ombres. Le leader de cette troupe porte le nom de loup blanc et est envoyé sur l'ensemble des missions suicides de la confrérie.

 

Listons maintenant les grands soldats de notre ère :

 

  • Tilor Sorakien :

Fondateur des Étalons d'Argent c'était un valeureux soldat qui a su briller par son intelligence du combat et sa capacité a mener des hommes ainsi qu'à galvaniser des armées entières par un simple discours. Il était l'un des plus grand épéistes de ce monde, une fine lame comme il en existe peu. On raconte qu'il aurait été meilleur encore que Nimaen Vanur.

  • Nimaen Vanur :

Comment ne pas citer l'illustre roi de Courbelac ? Ses exploits sont innombrables, l'élimination du dragon légendaire de la tour blanche, l'expédition sur les terres de l'est, la victoire éclatante sur Amandel ... Son habilité a l'épée n'avait d'égal que son charisme et sa bienveillance.

  • Melir Saburi :

Lorsque le royaume de Faergar subit une famine et une épidémie incroyable en 65 de la deuxième ère, il décida d'envoyer ses 4 filles a l'abri a Najaabi, dont l'un des seigneurs était son cousin. Pour cela il engagea un équipage de mercenaire avec ce qui lui restait d'or. Il demanda également a Melir Saburi, garde royal fidèle, serviteur dévoué et maître dans l'art de la lance, de s'assurer que ses filles arrivent saine et sauve dans les terres de sable. Le bateau pris la mer mais quelques jours avant d'accoster a bon port, une mutinerie éclata et les pirates décidèrent de s'enfermer dans la cale pour profiter des corps alléchants des 4 jeunes filles. Melir s'interposa et 6 jours plus tard, lorsque le bateau atteint les cotes de Najaabi, on trouva le corps a bout de forces de Melir, entouré de l'ensemble des 30 Mutins, tous tués par le soldat. Melir devait mourir quelques minutes après, une fois assuré que les 4 filles de son roi était finalement à l'abri comme il l'avait promis. Il jeta son épée Liberté dans la mer Asfalon avant de pousser son dernier souffle. 

  • Tibor Masse Ardente :

Lors de la guerre des clans de terre sur mine, le futur roi Thuragg Blanc Crin envoya son meilleur soldat, Tibor Pas Léger derrière les lignes ennemies. Il revint non seulement avec les renseignements demandés , mais également avec pas moins de 15 prisonniers ennemis. Il gagna son surnom au cours de la bataille du grand phare de Gervald. Le phare devait être allumé pour donner le signal nécessaire aux clans fédérés de charger par l'est mais les archers ennemis ont abattu les porteurs de feu. Tibor a alors saisi sa masse, l'a plongé dans la poix puis dans les flammes avant de l'embraser et de charger tête baissée dans les lignes ennemies. Il brisa plusieurs vingtaines de crânes avant d'atteindre le phare et d'enflammer son sommet. La victoire fut totale et son exploit apporta la paix sur le royaume.